ALERTE INFO : Le froid s’installe, pensez à protéger votre compteur d’eau.

En savoir plus

Chômage du Canal de Marseille : visite de chantier à Lançon de Provence

Infos

Cette année, le chômage du canal de Marseille a lieu du 10 au 21 octobre. Objectif : réaliser les travaux d’entretien et de renouvellement du génie civil sur cet ouvrage.

 

A cette occasion, une visite de chantier a été organisée à Lançon de Provence, en présence de l’équipe de la Direction de l’Eau et de l’Assainissement du Pays Salonais, des représentants de la commune, du président du SICAS (Syndicat Intercommunal du Canal des Alpines Septentrionales), des collaborateurs d’APE, du service Canal et du Département Patrimoine en charge du suivi de l’opération.

 

Cette visite a permis d’échanger sur l’histoire du canal de Marseille, sur les travaux menés sur cet ouvrage dans le cadre de la gestion patrimoniale, les interfaces avec l’exploitation du service de l’eau du Pays Salonais et l’étroite coordination nécessaire avant, pendant, après l’opération pour assurer la continuité du service.

Des travaux indispensables pour entretenir ce « cordon ombilical » qui alimente en eau une partie du pays salonais, notamment les communes de Lançon, Berre, Rognac, Velaux, Charleval et le domaine de Pont Royal à Mallemort.

Chomage-du-Canal-de-Mar

Zoom sur les travaux

 

A Lançon, les travaux consistent à renouveler le cuvelage du canal sur 300 m environ, sur une durée de 5 jours.

Ils comprennent :

  • l’installation du chantier avec la création des accès, la mise en place de l’éclairage pour les travaux de nuit, le réseau d’air comprimé, le réseau d’eau, la base vie;
  • la mise en place d’un by-pass du chantier pour assurer la continuité de service (pompage d’un débit de 200 l/s)
20221011_101433_medium

  • la préparation du support avec le curage du radier, le rabotage des anciens enduits et le soufflage des parois pour obtenir une maçonnerie saine et propre
  • la projection de béton fibré par voie sèche sur les parois avec une épaisseur de 5 cm minimum ​​​​​​​
    le coulage du béton sur le radier avec une épaisseur minimale de 10 cm
  • le repli du chantier et la remise en état des lieux
    les contrôles qualité du béton mis en œuvre
    ​l’établissement du RAE (plan des travaux réalisés) pour que la SEMM puisse mettre à jour la cartographie du canal.
20221011_101034_medium